Tu lis quoi ? # 11 – Le sommeil, conseils et astuces au quotidien – Madeleine Deny


Toujours en quête de réponses vis à vis de mon questionnement du moment : le coucher, j’ai mis la main sur quelques pages du livre Le sommeil, conseils et astuces au quotidien de Madeleine Deny (collection Les petits guides parents des éditions Nathan). L’auteure s’est entourée du pédopsychiatre Dr Marie Noëlle Tardy, du médecin et journaliste santé Dr Nathalie Szapiro mais aussi du médecin phythothérapeue Dr Louis Teulières pour la rédaction de cet ouvrage.

Aussi, comme à mon habitude, je me permets de vous faire partager mes notes de lecture.

Là, en l’occurrence, je suis intéressée par la 1ère partie du livre destinée aux enfants de 1 à 3 ans. Celle-ci traite de l’endormissement et des réveils nocturnes, des doudous et tétines et de la sieste pour finir.

L’auteur commence par écrire « à chacun son lit », l’idée est d’aider l’enfant à dormir seul. Il est précisé que refuser l’accès au lit parental permet de faire comprendre à l’enfant la place qu’il occupe dans la famille. Mouais …

Pour autant, elle aborde aussi le co-dodo. Elle explique que les petitouts ont naturellement besoin de sécurité et l’on ne doit pas se sentir coupable quand on cède de temps en temps. En effet, on fait passe le bien être familial avant tout dans ce cas. Tous les parents ou presque ont déjà craqué (merci de me déculpabiliser !)

Quelques mots qui font du bien aux enfants :

« Papa et Maman sont là, tout à côté de toi, tu peux dormir tranquille »

« Prends bien soin de ton doudou pendant la nuit, serre-le bien fort dans tes bras »

« Je serai là demain dès que tu te réveilleras pour te faire un gros câlin du matin »

Par ailleurs, l’importance est portée sur le rituel apaisant avant le dodo (écoute de musique douce, lecture d’histoire …). Les mots et gestes préparant à la séparation doivent être doux et sereins. On peut aussi parler de la journée qui vient de s’écouler et aborder le programme du lendemain.

Si grosse crise, il est conseillé de calmer et câliner l’enfant en essayant de le laisser dans le lit. Pendant le câlin, ne pas hésiter à rappeler que le petitout est en sécurité dans son lit, dans la maison, que vous l’aimez et que vous veillez sur lui, il peut s’endormir sans crainte. Si ce dernier est très malheureux, le parent peut rester dans la chambre en attendant que l’enfant se calme (on se pose sur une chaise près de la porte sans parler).

Le doudou rassure et réconforte : grâce à son pouce et à son doudou, l’enfant sait se calmer tout seul. Le doudou est utile à l’endormissement. Le doudou est là pour faciliter la séparation : c’est un substitut symbolique de la mère. C’est l’enfant seul qui décidera qu’il n’en a plus besoin.

La tétine a un rôle tout aussi apaisant. L’enfant, en suçant son pouce ou une tétine apprend à se réconforter dans les moments difficiles. Le besoin de succion est maximal entre 18 et 21 mois. Il décroît par la suite.

Publicités

Une réflexion sur “Tu lis quoi ? # 11 – Le sommeil, conseils et astuces au quotidien – Madeleine Deny

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s