Tu lis quoi ? # 12 – Mon enfant en 100 questions – Rituels d’endormissement


Agrandir l'image

Toujours en quête de LA solution pour mon Petit Chaton pour adoucir le coucher, je suis tombée sur un article du livre Mon enfant en 100 questions : grandes questions et petites difficultés de mon enfant de 0 à 10 ans d’Agnès Laprelle-Calenge. L’auteure est psychologue clinicienne et psychothérapeute, spécialiste des enfants et des adolescents. Elle exerce à Boulogne-Billancourt.

Je me permets donc de partager mes notes de lecture de la partie « Rituels d’endormissement » de cet ouvrage de 352 pages édité chez Eyrolles en 2013.

Bon à savoir :

  • Un calme progressif : il faut que l’endormissement se passe dans le calme et que l’enfant se sente en sécurité. On effectue par conséquent des rituels qui aident les petitouts à se sentir en sécurité et à se séparer doucement et calmement. Ainsi, l’enfant repère les différentes étapes qui se déroulent avant l’endormissement : pyjama, biberon, chanson … Il sera alors plus conscient que l’endormissement implique de se séparer de vous. Aussi, du coup, il faut prêter attention à l’heure qui précède le coucher. Pendant ces moments de pré-endormissement, on peut dire à l’enfant que c’est la fin de la journée et qu’on se prépare doucement au calme de la nuit.

  • Si l’enfant se relève ou vous rappelle : l’enfant (à partir de 2 ans environ) va parfois s’opposer à son coucher, à cette séparation imposée. Il faut essayer d’être ferme afin que l’enfant dorme seul dans sa chambre. Il est important d’indiquer au petitout que c’est le temps où les parents sont entre eux, où ils ont des choses à faire et des choses à dire. Ce n’est plus le temps des enfants. C’est l’heure où tous les enfants dorment dans leur lit, chacun dans leur chambre.

Ceci dit, il faut savoir repérer si l’enfant manifeste des angoisses au moment de la séparation.

Dangers :

Eviter de prendre son enfant dans le lit parental. Il faut toujours apprendre à son enfant que chacun a sa place dans la famille, chacun a son espace pour dormir. Les parents dorment ensemble car ils sont amoureux et ont le droit à l’intimité. Les enfants dorment dans leur lit.

Conseil :

Les rituels ne doivent pas être trop longs, un petit quart d’heure suffit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s