Conférence : Communiquer avec ses enfants pour les aider à avoir confiance en eux ?


Hier, je vous ai informés qu’il y avait une conférence / débat que l’on pouvait suivre via son ordinateur par le biais d’Internet. En effet, les militants de la MAIF et de la MGEN nous invitaient à participer à la conférence qui se faisait à Montauban. Celle-ci était assurée par le québécoisLangis Gallant formé et certifié formateur de parents par l’Institut Gordon, médiateur diplômé d’études supérieures spécialisées. En 1962, Thomas Gordon créait le premier atelier destiné à aider les parents à mieux communiquer et développer des relations harmonieuses en famille. En 50 ans plus de 2 millions de personnes, en recherche d’aide à la parentalité, ont participé à un Atelier Gordon Parents-Enfants.

Tout laisse à penser que les enfants qui ont confiance en eux réussissent mieux dans la vie. Comment faire pour aider nos enfants à avoir une meilleure image d’eux-mêmes ? Notre façon de communiquer est-elle déterminante ?

Programme :

– La petite enfance et les premiers messages de valorisation ou de dévalorisation

– Les dynamiques d’échec et de réussite

– Aider un enfant à se dégager d’un mauvais rôle en lui présentant une nouvelle image de lui-même

J’ai tenté de suivre au mieux cette conférence que je trouvais fort intéressante mais la chose n’était pas facile car elle tombait justement à l’heure où mon Petit Chaton rentre de chez Nounou et demande clairement mon attention. Du coup, l’intervention de Langis Gallant était en fond sonore mais je suis parvenue, malgré tout, à prendre quelques notes que je me fais un plaisir de partager avec vous.

La confiance en soi

Toutes les études laissent à penser que les enfants qui ont confiance en eux réussissent mieux dans la vie que les autres. La confiance en soi est un bon bagage. Elle dépend de l’image que l’on a de soi et de celle  que nous renvoient les autres (en particulier celle que nous renvoient nos parents ou figures parentales).

Aider l’enfant à sentir qu’il a une valeur. Comment ça marche ?

  • Utiliser les signes de reconnaissance

  • Rechercher les occasions de présenter à l’enfant une nouvelle image de lui-même

  • Placer l’enfant dans des situations qui lui permettent de se voir d’un oeil différent

  • Faire en sorte que l’enfant entente dire des choses positives à son sujet

  • Donner soi-même l’exemple du comportement que l’on souhaite inculquer

  • En tant que parents (ou figures parentales), se positionner en tant que coffre aux trésors des bons coups de l’enfant

  • Quand le comportement de l’enfant reflète l’ancienne image qu’il avait de lui-même, il s’agit d’exprimer nos sentiments et nos attentes de parents (ou figures parentales)

Mais, pour arriver à faire tout cela, il faut développer de bonnes relations

Une relation peut s’enrichir, se préserver, se détériorer mais aussi être détruite.

  • Enrichir une relation consiste à donner des signes d’amour, à être à l’écoute, à encourage, à parler de nous, à jouer.
  • Préserver la relation consiste à ne pas systématiquement mettre en avant les erreurs, à accepter de laisser parfois passer certaines choses qui énervent.

  • On détériore une relation en utilisant les messages « tu » de dévalorisation, on devient un parent persécuteur qui participe au manque de confiance de l’enfant. Ces messages tuent la relation.

  • On détruit une relation en mettant en route une dynamique de harcèlement moral qui humilie l’enfant.

Pourtant, que faire devant un comportement inacceptable ?

Il est facile quand la relation est riche d’influencer un enfant.

Un parent sera écouté s’il sait écouter.

 

En conclusion, comment faire pour que l’enfant puisse avoir confiance en lui-même ? Il s’agit d’aimer l’enfant (prendre du temps avec lui, être à son écoute, l’aider à avoir confiance dans ses capacités de faire), de construire une confiance relationnelle car, après tout, la première relation la plus importante n’est-elle pas la relation aux parents ?

Le sentiment de réussite, c’est sentir qu’autour de soi nos proches sont fiers de nous (Jeanne Siaud Facchin)

 

A voir aussi à ce sujet :

Vidéo « Pour que mon enfant puisse avoir confiance en lui » de l’émission Grandir.

Stéphane Clerget, auteur de Le pédopsy de poche (éditions Marabout) explique comment réagir quand son enfant manque de confiance en lui. Il précise qu’il ne faut pas surprotéger l’enfant, éviter les critiques personnelles, éviter les attentes trop élevées, éviter de conditionner l’amour à la réussite.

Il est tout de même important de protéger en créant un espace de sécurité,  de responsabiliser, d’autonomiser l’enfant pour lequel on va développer les activités pour développer la confiance et l’interaction avec les autres.

En effet, il est très important d’apprendre à l’enfant d’évoluer avec les autres.

On doit aussi valoriser et complimenter l’enfant (autant de compliments que de critiques).

Et, pour finir, pour qu’un enfant puisse avoir confiance en lui, il est important que les parents (ou figures parentales) aient confiance en lui.

http://new.livestream.com/video2zone/MAIFLangisGallant

Publicités

Une réflexion sur “Conférence : Communiquer avec ses enfants pour les aider à avoir confiance en eux ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s