Je suis fatiguée d’être fibromyalgique


Je suis fatiguée, lassée, épuisée, exténuée.

17022064_1938579736371621_4525868762679592564_n

Fatiguée d’avoir mal non stop, chaque jour, chaque heure, chaque minute.
Fatiguée de voir mon corps tel celui d’une vieille alors que je n’ai que 36 ans.
Fatiguée d’être gênée dans ma vie du quotidien à cause des douleurs et/ou de la fatigue d’un corps en souffrance.
Fatiguée de devoir réfléchir tout le temps pour m’adapter au mieux de manière à vivre le plus sereinement avec la fibromyalgie.
Fatiguée de voir mon fils et mon chéri attristés et malheureux par rapport à mon état.
Fatiguée de ne pas pouvoir profiter pleinement de mes hommes comme j’aimerais le faire.
Fatiguée de ne pas pouvoir marcher et d’être en fauteuil roulant.
Fatiguée de prendre sur moi tout le temps pour me battre de façon à réaliser les petites tâches du quotidien : se lever le matin, se laver, s’habiller …
Fatiguée de sourire pour donner le change alors que je pleure à l’intérieur et que les larmes coulent de façon invisible.
Fatiguée de me voir irascible parce que les douleurs sont telles que j’ai besoin d’extérioriser, je m’en prends à mes proches juste parce que je n’ai plus la force de me contenir.
Fatiguée de vivre une vie au ralenti.
Fatiguée de me sentir si seule parce que ma vie sociale et ma vie professionnelle sont en stand-by car il n’est pas facile de se montrer à l’autre quand on souffre.
Fatiguée d’être jugée par celui ou celle qui ne comprend pas ce que je vis.
Fatiguée de voir dans les yeux de l’autre la pitié.
Fatiguée d’entendre des remarques fortement déplaisantes des bien-pensants qui se permettent de faire la morale sans savoir de quoi il retourne.
Fatiguée de passer pour une paresseuse qui se complaît dans la douleur.
Fatiguée de devoir me justifier sur une souffrance invisible.
Fatiguée de passer pour une pestiférée.
Fatiguée de constater que les fibro-sceptiques m’affectent et me font douter de celle que je suis.
Fatiguée de constater que l’Etat ne fait rien pour que la fibromyalgie soit reconnue comme une maladie invalidante.
Fatiguée d’être celle qui se plaint tous les jours à cause des douleurs.
Fatiguée de me voir craquer le soir sous la couette en déversant des larmes de ras-le-bol.
Fatiguée de culpabiliser alors que je ne fais que subir une situation que je ne maîtrise absolument pas.
Fatiguée de me sentir si mal.

Juste … F A T I G U E E …

Publicités

9 réflexions sur “Je suis fatiguée d’être fibromyalgique

  1. Mon commentaire ne sera probablement qu’un maigre réconfort face à la fatigue constante que tu subis mais grâce à toi qui partage tes douleurs et difficultés dans la vie, je deviens une meilleure personne car je suis plus compréhensive de ce à quoi peuvent ressembler les obstacles que tu dois traverser chaque jour. Donc merci de prendre la temps d’éduquer les gens qui veulent bien prendre la peine de te lire. (Commentaire qui ne résoud rien mais qui est néanmoins sincère)

    1. Commentaire qui ne résoud pas ma maladie j’en conviens mais qui fait tellement plaisir à lire. C’est réellement touchant. Merci pour ça. En effet, un de mes objectifs est de faire comprendre cette maladie et les difficultés que traversent les douloureux chroniques. Une maladie invisible est difficile à assumer car, souvent, elle n’est pas comprise. La fibromyalgie fait partie du lot d’autant qu’en plus elle est souvent assimilée à un mal-être psychique qui génère des somatisations. Tel n’est pas le cas. C’est important pour moi que l’autre comprenne ça, nous ne sommes pas des pestiférés qui se complaisent dans la souffrance et le mal-être mais, plutôt, des gens qui ressentent réellement parlant des douleurs intenses diffuses quotidiennes. Merci de prendre le temps de me lire et de t’intéresser à ce quotidien de douloureux chronique. Merci de ce commentaire qui me conforte dans l’idée de continuer à parler de ce quotidien de maman fibromyalgique.

  2. Courage a toi, ça me peine.
    Moi ce qui me fait mal encore plus c’est le moral. Ne pas l’avoir se sentir seule c’est trop …. peut etre pire que les douleurs. Les  » amies » qui ont disparu, qui ne prennent meme pas la peine de te contacter pour demander des nouvelles… Ok tout le monde est occupé mais quand meme !!!!
    la fatigue, les douleurs, c’est très dure … courage courage courage
    profitons des quelques moments de répis que nous laisse la maladie quand il y en a …

    1. Je ne comprends que trop bien. Depuis que je ne travaille plus, aucune nouvelle des collègues quasiment (ou si peu !). Je suis bien déçue. En prime, rares sont les personnes qui demandent vraiment et sérieusement comment on va, comment on se sent … C’est juste très difficile à accepter car la solitude n’aide pas. Mais, malgré tout, dans ces difficiles moments, on se rend compte de qui sont les autres et on s’aperçoit sur qui on peut ou non compter. Si jamais tu as besoin d’échanger, sache que je suis dispo pour le faire. En créant ce blog, l’idée était justement d’échanger. N’hésite pas.

      1. oui tu as eu raison. heureusement internet est là franchement. tout à l’heure j’en parlais avec mon mari, il n’y a que mes parents qui viennent prendre des nouvelles. as tu instagram? j’y suis depuis peu, ca fait du bien de parler et discuter avec des gens

      2. Tu as déjà bien de la chance d’avoir des parents qui se soucient de ton état. Clairement, chez moi, tel n’est pas vraiment le cas. Mes proches préfèrent imaginer que ma maladie est psychosomatique et que je me complais dans la douleur. C’est rageant. Mais, c’est comme ça alors je fais avec. Par contre, j’ai un chéri super qui me soutient véritablement. Et, ça, ça vaut tout l’or du monde. Désolée, je n’ai pas Instagram ou plutôt j’ai bien un compte mais je n’y vais quasi jamais donc ça ne facilitera pas nos échanges.

      3. Ok. Je te laisse mon adresse email si tu veux au cas où … debo17100AROBASEgmail.com

  3. Hello !
    Ton article me touche particulièrement, car j’ose être capable d’imaginer ce que tu ressens. Fibromyalgique également, j’ai décidé de m’intéresser aux solutions alternatives, car je me sentais complètement incomprise par la médecine traditionnelle.
    J’ai changé mon alimentation il y a 8 mois maintenant. Je me sens beaucoup mieux et je n’ai quasiment plus aucune douleur. Je revis littéralement et je ne peux pas rester silencieuse et dans mon coin à jubiler des résultats. As tu entendu parler du regime seignalet ? Avant de le pratiquer j’ai entendu à droite à gauche beaucoup de personnes disant que cette alimentation était trop stricte et impossible à mettre en place. Cependant, pour les effets obtenus, je ne pense pas que ce soit trop demandé!! J’ai donc crée un blog pour informer concernant cette possibilité d’aller mieux mais aussi pour prouver qu’on peut adopter cette alimentation sans perdre le goût de la bonne cuisine!! 🙂 Voici l’adresse si tu veux jeter un coup d’oeil https://thebellybrain.blog
    Bon courage 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s