Relooking – colorimétrie

Après avoir fait quelques articles concernant le relooking sur mon blog, je me lance maintenant dans l’étude de la colorimétrie.

Mais, késako ?

Il s’agit d’étudier les couleurs qui vous mettent en valeur, vous subliment : celles qui illuminent votre visage. L’objectif est de déterminer sa saison (comme on a déterminé sa morphologie) pour trouver les teintes conseillées pour s’habiller, pour se maquiller, pour se colorer les cheveux… Quelle femme êtes-vous ? Femme de printemps, femme d’été, femme d’automne, femme d’hiver ?

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le blog Génération Blogueuse pour lequel je suis rédactrice :

http://generationblogueusemag.wordpress.com

Photo de Emeline Aufaure.

Lien de mon article :

http://generationblogueusemag.wordpress.com/2014/05/08/relooking-colorimetrie/

1, 2, 3 … top départ pour le rééquilibrage alimentaire

Mon Petit Chaton est né le 24 octobre 2012 … je vous l’ai dit dernièrement, ça remonte à plus d’1 an 1/2 … et, voilà, il est temps que je me lance et que je débute sérieusement un rééquilibrage alimentaire qui dure sur le long terme. J’entame aujourd’hui un combat contre les kilos. Juste pour contextualiser, j’ai perdu 27 kilos avant de tomber enceinte mais, avec la grossesse, j’ai pris plus de 30 kg malheureusement. Selon le corps médical, c’était quasi sûr que mon corps réagisse de la sorte après une longue période de privation alimentaire. Pour autant, clairement, je n’ai pas fait d’écarts incommensurables durant les 9 mois de grossesse.

Après l’accouchement, il fallait se rendre à l’évidence … mon bidou bidon était toujours bien là …

Dès lors que j’étais prête à me défaire de mes kilos de grossesse, j’ai essuyé une grosse frayeur maternelle (je pense que je vous en reparlerai) et je n’étais pas apte à vivre sereinement un rééquilibrage alimentaire malgré ma bonne volonté et, ensuite, mon fameux épisode hyperalgique sciatique. Comment perdre du poids alors que j’étais contrainte de rester au repos, de passer de longues journées vautrée sur le canapé sans activité physique aucune ? Je ne culpabilise pas, les aléas de la vie ont fait que je n’ai pas réussi à perdre. Pour autant, je n’ai pas pris à l’inverse et, ça, c’est déjà une victoire au vu de tout ce que je viens de traverser.

Bref, voilà, l’opération est faite et je commence de nouveau à être mobile. Aussi, je vais pouvoir retrouver le chemin de la cuisine et me préparer de bons petits plats légers et savoureux qui vont me permettre de retrouver mon 36-38 !

Avant la grossesse, je faisais 58 kg.

A la fin de la grossesse, j’ai arrêté de me peser tant j’étais déconfite en voyant ce qu’affichait la balance ; je sais que j’ai dépassé les 88 kg tout simplement.

Aujourd’hui, je ne me suis pas pesée mais je sais que je suis aux alentours de 80 kg.

Je me fixe donc une perte de poids de 20 kg pour être de nouveau mieux dans mon corps et dans ma tête.

Donc, je me souhaite tout plein de courage et je me prépare à vivre des moments difficiles mais c’est un mal pour un bien !

Relooking maison, les conseils de Cristina Cordula

J’avais commencé il y a quelques semaines (mois ?) une petite série « relooking » dans laquelle je publiais des articles avec diverses astuces pour les femmes qui ont, comme moi, une morphologie en O. Trouver un style quand on est ronde n’est pas chose facile et je souhaite mettre en valeur ce que je suis. En fait, je compte bien me défaire des kilos qui me rendent la vie impossible depuis maintenant trop longtemps (j’ai pris plus de 30 kilos pendant la grossesse) seulement, actuellement, c’est impossible pour des raisons de santé. Donc, au lieu de pleurer sur mon sort en m’apitoyant sur ces rondeurs disgracieuses autant aller de l’avant et faire en sorte de me sentir le mieux possible dans ce corps que je ne reconnais pas.

La relookeuse de M6, ex-mannequin, a publié un livre « le guide pratique du relooking spécial rondes » (que je n’ai pas lu) et dans lequel elle donne quelques astuces :

1- Choisir des tissus fluides pour les hauts et les robes (privilégier le jersey qui tome parfaitement) afin de ne pas souligner le bidou bidon et conserver les matières moulantes pour les pantalons et les jeans en préférant ceux qui contiennent de l’élasthane.

2- Ne plus avoir peur du jean. Mettre de côté les jeans taille basse qui ne sont pas très avantageux quand on a un bidon bidou rebondi. En effet, ces derniers font ressortir les bourrelets.  A l’inverse, les jeans « bootcut » (évasés vers la bas) sont parfaits pour dissimuler les gros mollets. Choisir un jean droit et brut  car les pantalons de couleurs foncées sont idéaux pour désépaissir les jambes.

3- Mettre de la couleur (pour les hauts, pour les chaussures, pour les accessoires) pour donner une touche de gaieté et d’originalité en jouant la sobriété pour les bas. La couleur et le blanc doivent se porter là où l’on veut attirer le regard. Par contre, côté jupes et pantalons, les couleurs sombres restent une valeur sûre.

4- Choisir des bottines avec les pantalons, des bottes hautes jusqu’aux genoux avec les jupes pour amincir les jambes sans oublier les chaussures à talons (de préférence épais et à bouts ronds) pour élancer la silhouette. Pour celles, comme moi, qui n’ont pas l’habitude de porter des talons hauts, on peut miser sur les chaussures compensées. En tous les cas, on évite les ballerines et autres baskets qui tassent la silhouette ainsi que les brides autour de la cheville qui épaississent la jambe. En parlant de ballerines et escarpins (si jamais vous y tenez), ils doivent être décolletés et dévoiler la naissance des orteils pour ne pas faire « mémère ». Quant aux baskets, il vaut mieux les garder pour le jogging le dimanche et préférer les Converse si l’on veut être à l’aise. En effet, portées avec un pantalon noir, un jean brut ou même un pantalon en lin, ça peut être très sympa.

5- Dire « non » aux imprimés qui épaississent et tassent la silhouette.

6- Supprimer les volumes et matières inutiles : froufrous, superpositions de vêtements et plissés alourdissent.  Pour dissimuler un bidou bidon proéminent, inutile de tenter de noyer le poisson en le couvrant d’étoffes superflues. Au contraire, on privilégie les blouses lâches qui dissimulent le ventre et les tops fluides avec un décolleté qui attire l’attention sur les épaules par exemple. On bannit aussi les manches moulantes qui accentuent la rondeur des bras.

Conseils pour dissimuler un ventre rebondi d'après le 'Guide du Relooking' de Cristina Cordula

astuces et conseils pour un ventre rebondi d'après le 'Guide du Relooking' de Cristina Cordula

7- Craquer sur les accessoires colorés : les sacs oversize gardés à la main, les grandes boucles d’oreilles, les sautoirs longs … On privilégie les bijoux imposants adaptés à la morphologie.

8- Adopter la veste cintrée qui féminise la silhouette en soulignant la taille. A porter ouverte pour ne pas marquer trop les formes.

9- Choisir les robes et les jupes en fonction de ses formes. Quand on a des hanches généreuses, l’idéal est la robe ou la jupe de forme évasée ou trapèze.  La robe monochrome à la coupe droite et en matière fluide allonge et amincit la silhouette.

10- Adopter le décolleté au volume de la poitrine. Les petites poitrines peuvent se permettre d’arborer un décolleté en V mais si l’on a une forte poitrine, il vaut mieux les cols ronds plongeants ou carrés. Aussi, il faut proscrire tout ce qui est moulant en haut et stretch quand on a une poitrine généreuse.

On peut aussi porter des gaines ou body-gaines qui diminuent un peu le ventre.

En conclusion,  il faut éviter les tailles empires pour privilégier les coupes droites et fluides (ni trop larges, ni moulantes). A proscrire aussi les tissus satinés et froncés qui sont hyper traîtres. On oublie les leggings qui épaississent les jambes et, au contraire, on choisit des collants opaques avec pieds (40 deniers minimum) et de couleur foncée pour égayer la tenue. Quant aux collants de couleur chair, ils sont à bannir !!! Si l’on est ronde, on privilégie les imprimés ton sur ton et on évite les rayures horizontales.

Remarque : Concernant le choix des couleurs … pour éviter l’effet perroquet, une tenue se compose de trois couleurs maximum (plutôt dans les mêmes tons : bleu, marine, violet)

Certaines femmes qui ont des formes sont complexées. Qu’est-ce que vous leur conseillez ?

Pour les rondes qui s’assument et même pour les autres, il faut montrer ses rondeurs. Attention, ça ne veut pas dire mettre des vêtements moulants. Je parle ici de dévoiler sa féminité, jouer avec ses atouts comme le décolleté. Je conseille de porter des vêtements droits, d’attirer l’attention vers le haut avec un beau sautoir, de jouer avec les accessoires, les sacs … Enfin, les couleurs foncées sont évidemment plus appropriées.

Mon mannequin virtuel

Current ModelCurrent Model

Goal ModelGoal Model

Je me suis servie d’un site qui propose de réaliser son propre mannequin virtuel :

http://www.modelmydiet.com/

C’est site en anglais donc il faut pouvoir convertir la taille et le poids avec les mesures anglaises.

Là, en l’occurence, je montre au-dessus plus ou moins ce à quoi je ressemble actuellement avec mes 20 kilos en trop.

Et, en-dessous, voilà à quoi je ressemblais grosso modo avant la grossesse.

Si jamais vous souhaitez faire votre propre mannequin :

height = taille

shape = silhouette (pear = poire / apple = pomme / hourglass = sablier)

bust = poitrine (choix entre small-medium et medium-large)

more options !

teint de la peau, âge (more nature = mature / younger = plus jeune), forme des yeux (almond = amande / round = rond), nez (wider = large / narrower = fin), lèvres (thinner = fines / fuller = charnues), couleur des yeux, coup de cheveux, arrière plan, habillage …

Après, on retourne au simulateur et on rentre le poids actuel (current) et le poids à atteindre (goal).

Vous comprendrez aisément du coup pourquoi je me sens si mal dans ce corps d’après-grossesse …

Relooking maison, la petite robe noire pour les femmes en rondeur … un indispensable

Ma mission dans ce billet est de découvrir quelle petite robe noire convient le mieux aux femmes qui ont une morphologie de type O (rondes de partout) :

diamond-body.jpg

Chic et classique, la robe noire, c’est l’incontournable qui convient à tous les gabarits. Que l’on soit petite, grande ou brindille, c’est le meilleur atout de notre vestiaire Elle nous rassure sur notre féminité et nous évite tous les fashions faux pas. C’est un INDISPENSABLE !

Ne cherchez pas à camoufler, au contraire, mettez vos atouts en valeur !

Privilégier une robe fluide. Eviter les matières trop stretch qui moulent le corps et les petits bourrelets. Opter pour les formes amples, tuniques et pourquoi pas chemisier. Côté longueur, le mieux reste celle au genou. Enfin, si les couleurs sombres permettent d’affiner la silhouette, dites-vous que, vous aussi, vous pouvez oser les couleurs et même les imprimés. Faites cependant attention à bien choisir la taille de votre vêtement. Lors de vos essayages, assurez-vous d’être bien à l’aise. Si vous ne vous sentez pas à l’aise en portant juste une robe, mettez un legging. Et misez sur la ceinture sous la poitrine pour une touche glamour et tendance.

Si vous êtes petite, l’idéal sera d’opter pour une robe courte. L’idée est de dévoiler vos jambes pour faire illusion en allongeant votre silhouette. Si vous êtes un peu complexée par vos cuisses, optez pour une robe asymétrique ou bien une longueur juste au dessus du genoux.
Quand on est ronde, il faut opter plutôt pour une robe fluide, dans des couleurs sombres ou foncées ( bleu klein au lieu d’un bleu ciel). Autre option : la robe tunique , à porter avec un legging / tregging.

Si vous avez une poitrine généreuse : vous craquerez pour une robe cache-cœur si vous assumez votre forte poitrine ; sinon optez pour un décolleté carré avec des bretelles pour un bon maintien  et testez les soutiens-gorge minimiseur pour atténuer votre poitrine sans la serrer.

Les robes qui vous vont :

  • Les robes au décolleté « V », qui va mettre l’accent sur votre poitrine généreuse.
  • Les manches « papillon », idéales pour structurer la silhouette en dessinant harmonieusement une forme souple et fluide.
  • Les robes chemisiers amples, à condition des les ceinturer !
  • Les robes tuniques amples, légères, elles sont de bonne augure pour l’été, car très agréables à porter en tant de chaleur. Elles mettent en avant votre silhouette en l’affinant.
  • Les robes chemisiers classiques et classes, leur coupe semi-droite uniformise votre corps pour le faire paraître plus allongé. Miser pour la ceinture sous la poitrine pour accentuer l’impression de silhouette allongée.

Les robes qu’il vaut mieux éviter :

  • Les robes courtes : préférez au minimum une longueur genou afin d’allonger la jambe.
  • Les robes moulantes, on ne vous fait pas de dessin !
  • Les robes au tissu très fin (soie non doublée, coton très fin…) qui ont la fâcheuse tendance de révéler qui, une cellulite un peu incrustée, qui des fesses sur lesquelles vous n’avez pas spécialement envie d’attirer l’attention.

Et comment accessoiriser cette petite robe noire ?

  1. Le talon haut idéalement dans les tons beige qui aura pour effet d’allonger la jambe
  2. Le collant ventre plat en hiver est un allié précieux
  3. La ceinture affine la taille en la marquant et dissimule le bidou bidon

robe cache coeur O A chaque morphologie, sa petite robe noire : trouvez la vôtre chez BALSAMIK

Relooking maison, le manteau pour les petites voluptueuses

Comme vous l’avez constaté, je suis en pleine réflexion quant à mon apparence physique et j’aimerais clairement savoir comment mettre en valeur mes formes (généreuses). Marre de m’habiller avec des vêtements qui donnent l’impression que je ne ressemble à rien. Là, nous allons parler du manteau !

Sans titre2

Quand on est petite et voluptueuse il faut choisir un manteau au dessus du genou style Casual et élégant : l’idéal serait une coupe Duffle-coat. Autre option : le manteau coupe trapèze large sur les hanches pour cacher vos fesses rebondies. On adopte les manteaux cintrés à la taille. On joue sur la carte de la sobriété.

Pour amincir rien de tel que les couleurs foncées (noir, gris anthracite, chocolat, marine, kaki).

Côté détails : on évite tout ce qui alourdit la silhouette (les chevrons, les imprimés, les capuches….).

Bilan : on investit dans un modèle à boutonnage simple, poches droites, col classique…

Le + Morpho  : Pour une allure féminine et décontractée privilégiez des matières comme la laine, laine bouillie, feutrine et optez pour la sobriété pour atténuer vos rondeurs.

On évite les doudounes et les manteaux « boule » sous peine de ressembler à un bibendum (Casimir Fashion).

On bannit aussi les coupes courtes qui tassent la silhouette.

Si vous êtes petite, il ne faut pas utiliser un long manteau. Il faut qu’il soit maximum 3/4 et l’idéal c’est sur les hanches. Comme ça vous ne serez pas tasser et il sera en harmonie avec votre corps.

Relooking maison … La lingerie pour les morpho O

Comment bien choisir sa lingerie ?

Cela peut paraître énorme mais 8 femmes sur 10 ne connaissent pas leur taille de soutien-gorge

Pour calculer sa taille de soutien gorge, il faut mesurer votre tour de poitrine au niveau, d’abord, du thorax et, ensuite, au-dessus de la pointe des seins, avec un mètre ruban. Lorsque vous avez les deux tailles (tour et dessous de poitrine), vous devez les soustraire entre elles. Le chiffre (85,90, 95…) correspond au tour de dos tandis que la lettre (correspondant à la différence des deux tailles) révèle la profondeur du bonnet.

Les tableaux de mesure
-> Le tour de dos :

Entre 68 et 72 cm, votre taille est de 85
Entre 73 et 77 cm, votre taille est de 90
Entre 78 et 82 cm, votre taille est de 95
Entre 83 et 87 cm, votre taille est de 100
Entre 88 et 92 cm, votre taille est de 105
Entre 93 et 97 cm, votre taille est de 110
Entre 98 et 102 cm, votre taille est de 115
Entre 103 et 107 cm, votre taille est de 120
-> Le bonnet : (la différence entre le tour de poitrine et le tour de dos)

A : différence de 13 cm
B : différence de 15 cm
C : différence de 17 cm
D : différence de 19 cm
E : différence de 21 cm
F : différence de 23 cm

Au moment de l’essayage : il s’agit de bien placer notre poitrine dans chaque bonnet, s’il le faut. La meilleure méthode reste de nous pencher en avant pour bien positionner le soutien-gorge et ensuite de l’agrafer dans le dos au deuxième cran dans un premier temps. Les bretelles ne doivent pas se décoller entre la poitrine et l’épaule. Quant aux armatures, elles doivent être bien plaquées sous la poitrine contre la cage thoracique et entre les deux seins à la réunion des deux armatures.
La poitrine doit être bien emboîtée dans les bonnets sans déborder et sans créer de bourrelet. Si les bonnets trop petits nous boudinent et coupent le haut du sein, ils sont à l’inverse trop grands s’ils font des plis et ne sont pas remplis. Le soutien-gorge doit former une ligne horizontale sans remonter et les bretelles ne doivent pas scier nos épaules.

Ayant une poitrine généreuse, je fais partie de ces femmes qui sont tentées d’acheter des soutiens-gorge une taille en dessous de leur vraie taille : erreur !

La silhouette de la femme ronde et la lingerie

C’est une femme ronde, en formes, sensuelle et voluptueuse; avec des hanches arrondies et une taille pratiquement inexistante.

  • Principe de base: miser sur le noir pour masquer les rondeurs. Mais vous pouvez mettre de la couleur: misez sur les lingeries et tenues monochromes.
  • Maître mot : confort et maintien
  • Soutien gorge à armatures emboitantes et dos cheminée
  • Culotte gainante pour masquer le ventre et galber les hanches…. Rassurez-vous , les gaines actuelles sont modernes , colorées et froufroutées … Rien à voir avec les gaines de nos grand-mères!!
  • Pensez aux dessous « invisibles » qui ne laissent aucune démarcation.

L’objectif est avant tout de soutenir correctement sans comprimer. Optez pour des formes croisées, avec un fermoir à trois petits crochets, gage d’un soutien-gorge bien robuste. Les bretelles ne doivent pas non plus être trop fines, pour éviter de scier les épaules et de marquer. Certains modèles disposent de doubles bretelles, plus jolies que les bretelles larges.

Forte poitrine

Et le bas ?

Vous avez les fesses plates :  optez pour les culottes rétro, taille basse et un peu bouffantes. Elles créeront de jolis volumes et vous donneront une allure sexy. N’hésitez pas à choisir des couleurs et des motifs girly pour vous donner des airs de pin-up. Même sans fessier rebondi, vous pouvez être diablement sexy, tout est une question d’attitude !

plate

Vous pouvez presque tout vous permettre ! Pour donner une impression de volume et vous concocter des hanches de folie par la magie des illusions d’optique, privilégiez les strings et les brésiliens : les jeux de lignes horizontales donneront un joli bombé à vos petites fesses. Vous pouvez aussi recréer du volume en misant sur les froufrous, la dentelle et les volants.

Vous avez un petit ventre rond : foncez sur les sous-vêtements gainants et les tailles hautes. Prenez exclusivement du noir pour ces types de culottes, sinon effet mémé assuré !

Petit ventre

En résumé :

  • Bien essayer sa lingerie avant tout achat …
  • Prenez conseils auprès de votre conseillère lingerie
  • Contrôler l’alignement de la bande du dos avec les armatures
  • Régler les bretelles à votre morphologie et à votre asymétrie
  • Vérifier la position de l’entre-gorge : il doit être plaqué au sternum
  • Choisir son type d’armatures : la poitrine doit se placer naturellement dans le soutien gorge
  • Suivre la ligne du bonnet : les seins doivent remplir les bonnets et les mamelons sont au centre.